Bienvenue!!!

 

Le but de ce blog, c’est pas -seulement- de faire de la polémique; c’est surtout de réagir au jour le jour, si possible, a l’actualité.. en prenant le risque de manquer de recul!

n‘hésitez pas à commenter voire à critiquer!

IMPORTANT,  » le réferendum pour virer Sarkozy « ,  est clos sur un score « sans surprise » de 95% de oui!!


 

 

DEFENDONS NOS RETRAITES!

Le combat doit continuer!!!

 

La décision Sarkozy ..

4. Considérant qu’en vertu des dispositions combinées des articles L. 52-12 et L. 52-4 du code électoral, rendus applicables à l’élection présidentielle par le paragraphe II de l’article 3 de la loi du 6 novembre 1962, le compte de campagne retrace l’ensemble des dépenses engagées ou effectuées en vue de l’élection par le candidat ou pour son compte pendant l’année précédant le premier jour du mois de l’élection ; que la date à laquelle le candidat a déclaré sa candidature n’est pas de nature à priver de leur éventuel caractère électoral les dépenses intervenues antérieurement à cette déclaration ;

. En ce qui concerne les réunions tenues par M. Guaino :

5. Considérant que la commission a réintégré au compte de campagne le coût afférent à l’organisation de huit réunions publiques tenues par M. Henri Guaino entre le 22 octobre 2011 et le 10 février 2012, pour un montant de 17 752 euros ;

6. Considérant qu’il résulte de l’instruction que ces réunions ont eu pour objet principal de présenter des éléments de bilan du mandat de M. SARKOZY, d’appeler à la candidature de M. SARKOZY et de promouvoir celle-ci ; que, compte tenu des fonctions exercées alors par M. Guaino à la Présidence de la République et de la publicité donnée à ces réunions, elles n’ont pu avoir lieu sans l’assentiment du futur candidat ; que, par suite, la commission était fondée à procéder, en raison de leur caractère électoral, à la réintégration des sommes dont il s’agit ;

. En ce qui concerne le tirage exceptionnel du numéro spécial du « magazine de l’Union » :

7. Considérant que « Le magazine de l’Union » est un organe de presse destiné à l’information des adhérents de l’Union pour un mouvement populaire (UMP) ; qu’au premier trimestre 2012, un numéro spécial de ce magazine, intitulé « 5 ans d’action au service des Français » et consacré au bilan du mandat du chef de l’État, a fait l’objet, outre le tirage habituel, d’une impression exceptionnelle de 500 000 exemplaires ; que le surcoût de cette impression a été réintégré au compte de campagne par la commission pour un montant de 71 957 euros ;

8. Considérant que le coût de réalisation d’une publication bénéficiant du régime des organes de presse ne doit pas, en principe, figurer au compte de campagne d’un candidat ; que les dépenses d’un parti politique, durant l’année précédant l’élection du Président de la République, ne doivent être intégrées dans le compte de campagne du candidat qu’il soutient que si elles ont pour objet même de promouvoir sa candidature en vue de cette élection ; que la parution exceptionnelle en cause du « magazine de l’Union » avait pour seul objet de mettre en valeur le bilan de M. SARKOZY à la Présidence de la République ; que cette parution doit, eu égard à son contenu et aux conditions de sa diffusion, être regardée comme ayant été réalisée en vue de l’élection présidentielle ; qu’ainsi la commission était en l’espèce fondée à procéder à la réintégration contestée ;

. En ce qui concerne les frais d’impression de tracts :

9. Considérant que la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques a ajouté au compte de campagne, pour un montant de 36 005 euros, les dépenses afférentes à quatre tracts diffusés par l’Union pour un mouvement populaire à partir de novembre 2011, dont elle a estimé le contenu manifestement électoral ; que si M. SARKOZY admet la réintégration au compte des dépenses engagées au titre du tract intitulé « ce que le PS pense de François Hollande », il soutient que les trois autres étaient relatifs à la campagne des élections législatives ; qu’il en va ainsi, eu égard à son contenu, du tract intitulé « le marchandage PS – Verts sur le nucléaire » ; qu’il y a lieu, dès lors, de fixer à 28 745 euros le montant des dépenses devant être réintégrées à ce titre ; que le requérant est fondé à demander que la décision de la commission soit réformée dans cette mesure ;

. En ce qui concerne les prestations des cabinets Giacometti-Péron et Publi-Opinion :

10. Considérant que l’Union pour un mouvement populaire a conclu avec les cabinets Giacometti-Péron et Publi-Opinion, pour la période allant du 15 février au 30 juin 2012, deux contrats d’un montant respectif de 142 623 euros et 95 067 euros ayant pour objet des prestations portant sur l’analyse de l’opinion et le conseil stratégique en vue de la préparation des élections présidentielle et législatives ; que le candidat a inscrit sur son compte de campagne une somme égale au tiers du montant du contrat conclu avec le cabinet Giacometti-Péron, soit 47 541 euros, et aux deux tiers du montant de celui conclu avec le cabinet Publi-Opinion, soit 63 378 euros, au motif que ces ratios correspondraient à la part des prestations consacrées à l’élection présidentielle, le reste étant destiné à la préparation des élections législatives ; que la commission a estimé que la totalité des dépenses afférentes à ces deux contrats devait être imputée à l’élection présidentielle ;

11. Considérant, d’une part, qu’eu égard aux éléments produits par le candidat et par le cabinet Publi-Opinion au cours de l’instruction devant le Conseil constitutionnel, les prestations de ce cabinet portent, comme le soutient le requérant, pour 11/19èmes sur la période antérieure à l’élection présidentielle et, pour 8/19èmes sur la période postérieure à cette date et relative aux élections législatives ; que, dès lors, il convient de retenir le montant de 63 378 euros inscrit par le candidat à son compte en ce qui concerne le contrat conclu avec le cabinet Publi-Opinion ;

12. Considérant, d’autre part, qu’aucun des éléments produits par le candidat ou par le cabinet Giacometti-Péron sur les soixante-trois réunions antérieures au second tour de l’élection présidentielle, tenues avec ce cabinet, n’établit qu’elles ont porté sur les élections législatives ; que, dès lors, les dépenses afférentes à ces réunions doivent être intégrées dans le compte du candidat ; qu’il ne peut en revanche en aller de même pour les dépenses afférentes aux sept réunions tenues postérieurement à cette date qui ne pouvaient qu’avoir trait aux élections législatives ; que ces dernières réunions correspondent à 10 % de l’ensemble des réunions ; qu’ainsi seules 90 % des dépenses du contrat avec le cabinet Giacometti-Péron, soit 128 360 euros, doivent être inscrits dans le compte ; que le candidat ayant seulement inscrit la somme de 47 541 euros, il convient d’ajouter la somme de 80 819 euros ;

. En ce qui concerne la réunion publique organisée à Villepinte :

13. Considérant que les dépenses engagées à l’occasion de la réunion publique organisée à Villepinte le 11 mars 2012 se sont élevées à un total de 3 042 355 euros ; que le candidat a inscrit à son compte de campagne une somme de 1 538 037 euros, correspondant à 50,4 % de ce montant, en invoquant la tenue, dans la matinée, d’un « conseil national extraordinaire » de l’Union pour un mouvement populaire consacré à la préparation des élections législatives ; que la commission a estimé qu’il convenait d’imputer au compte de campagne 80 % des dépenses relatives à l’organisation de cette manifestation et 95 % des dépenses de transport, soit un total de 2 601 902 euros ; qu’elle a, par suite, réintégré au compte de campagne une somme de 1 063 865 euros ;

On entend la droite caqueter « complot, chasse à l’homme etc… »mais personne de ces pitres ne pointe l’erreur alors je pose la question :o u et l’erreur? Ou le CC s’est il planté?

La France utilise l’uranium appauvri au Mali?

Question du député André CHASSAIGNE

5ème circonscription du PUY-DE-DÔME

Question écrite n° 04198 de Mme Joëlle Garriaud-Maylam (Français établis hors de France – UMP) publiée dans le JO Sénat du 24/01/2013 – page 243

Mme Joëlle Garriaud-Maylam interroge M. le ministre de la défense quant aux mesures prises par la France suite à la Résolution du Parlement européen du 22 mai 2008 (2009/C 279 E/18) sur les armes contenant de l’uranium (appauvri) et leurs effets sur la santé humaine et l’environnement.

Elle rappelle que les armes à l’uranium appauvri ont été largement utilisées dans de multiples conflits depuis la guerre d’Irak de 1991, tant sous la forme de munitions que sous celle de blindages renforcés contre les missiles et les tirs d’artillerie. Classées « conventionnelles », elles sont fabriquées par un nombre croissant de pays dont la France qui est le seul pays européen dans cette situation.

Malgré l’absence de preuves scientifiques irréfutables, ces armes sont fortement soupçonnées de provoquer des malformations congénitales, ainsi que d’accroître les cancers et leucémies, tant parmi les militaires que les populations civiles, dans les pays où ces armes sont utilisées mais peut-être aussi dans les zones où elles sont fabriquées et testées. Il semble également que les projectiles manquant leur cible puissent provoquer une contamination des sols et des nappes phréatiques aux conséquences graves et durables pour les populations civiles comme pour l’environnement.

La résolution du 22 mai 2008 votée par le Parlement européen affirme que « l’emploi d’uranium appauvri dans les conflits viole les règles et principes fondamentaux consacrés par le droit international humanitaire et environnemental, écrit et coutumier ». Cette résolution formule plusieurs exigences vis-à-vis des États membres, dont la présentation d’un rapport exposant leurs vues sur les effets de l’emploi d’armes et de munitions contenant de l’uranium appauvri ; la réalisation d’études scientifiques sur l’emploi d’uranium appauvri dans toutes les zones où des personnels militaires et civils, européens et internationaux, ont été déployés ; un moratoire sur l’utilisation de ces armes et munitions ; l’arrêt de leur fabrication et de leur achat et le déploiement d’efforts en vue de l’interdiction mondiale de ces armes, notamment via l’élaboration d’un traité international sur l’interdiction de la mise au point, de la fabrication, du stockage, de la diffusion, des essais et de l’emploi d’armes contenant de l’uranium, ainsi que sur la destruction ou le recyclage des stocks existants.

La France s’était opposée à la résolution du 22 mai 2008, niant les risques sanitaires et environnementaux de l’uranium appauvri. Toutefois, au vu de la gravité des dangers suspectés de l’uranium appauvri, l’application du principe de précaution devrait légitimer, au minimum, une suspension de l’utilisation, de la fabrication et du commerce de ces armes, le temps que des études scientifiques approfondies aboutissent.

Elle souhaiterait savoir si des mesure ont été prises par la France suite à cette résolution, tant au plan unilatéral que dans le cadre de sa participation aux diverses instances multilatérales (Union européenne, Nations Unies, OTAN,…).

Elle l’appelle aussi à s’engager à ne pas recourir à ce type d’armement dans le cadre de l’intervention militaire française au Mali et à s’impliquer pour les partenaires de la France dans le conflit ne les utilisent pas non plus.

Il importe en effet que notre politique de défense s’inscrive dans le respect du principe de précaution et du droit international humanitaire.

Le prix de la guerre

4 000 euros pour lancer un missile

Quel sera le coût de l’intervention au Mali ? Si l’on reprend ceux de l’intervention libyenne présentés dans un rapport parlementaire, en octobre 2012, l’utilisation de munitions a coûté 400 000 euros par jour. Un missile AASM tiré d’un Rafale sur un objectif au sol revient par exemple à 4 000 euros.

Le surcoût d’entretien des matériels et avions a été estimé, lui, à 570 000 euros. La consommation de carburant a atteint, elle, 200 000 euros, et les indemnités journalières des militaires engagés dans l’opération 270 000 euros. Des chiffres qui devraient cependant être largement inférieurs au Mali, en raison de moyens nettement moins importants.

Concernant le coût des appareils engagés au Mali, l’heure de vol d’un Rafale était estimée à 27 000 euros en 2010 selon le rapport budgétaire du député PS Jean Launay d’octobre 2012. Le coût horaire d’un Mirage 2000 est moins élevé : 11 700 euros. Quant aux hélicoptères Gazelle utilisés par l’armée de terre, leur coût d’utilisation est de l’ordre de 2 600 euros.

Au final, selon un expert budgétaire consulté par BFM Business.com, l’intervention militaire française devrait coûter environ 400 000 euros par jour. A condition qu’elle ne se prolonge pas trop.

Boycottez les médecins libéraux!

« peut etre une lueur d’espoir… ou comment un desir d’asservissement peut ( peut-etre) porter en lui le germe de la liberation…

en ce dimanche matin, il m’est venu une reflection: nous savons qu’il existe une directive européenne qui crée la mise en concurrence des organismes de couverture sociale . L’etat français à toujours nié ce texte européen, arguant du caractere public de la securité sociale et de l’urssaf…

il est à noter que statutairement, l’assurance maladie n’est ni un organisme public ( ses employés ne sont pas fonctionnaires, mais assimilés), ni un organisme privé ( ce n’est pas une entreprise, bien qu’elle possède des filiales de complémentaires retraites privées)…

En faisant entrer dans le jeu du financement les mutuelles, le miisitre de la santé reconnait par là meme le statut privé de l’assurance maladie ( thales ne finance pas la defense, bnp et soc gen ne financent pas les finances, aucun organisme privé ne finance le judiciaire ou l’education nationale)…

De ce fait, nous tombons donc dans la directive européenne de libre concurrence et donc de libre choix de l’organisme de couverture sociale par chacun…

Qu’est ce que ça a à voir avec notre situation me direz vous?..

Eh bien tout! ce texte porte en lui le germe de la fin de l’assurance maladie par la cotisation obligatoire: en effet, puisque le financement de l’assurance maladie est privé, celà ouvre donc le droit à CHACUN de choisir son organisme de couverture sociale: nous et toutes les professions liberales ( bye bye urssaf et csi à taux de cotisations exorbitant et prestation mediocre), les salariés (donc les patients) et AUSSI, et nous trouvons là un allié de poids, LES CHEFS D’ENTREPRISES pour leur part de cotisation patronale.

MST nous donnerait donc, à l’insu de son plein gré, le moyen de faire sauter l’assurance maladie SANS que les mutuelles en gardent le controle, et en meme temps, les patrons pourraient cotiser pour moins cher à des assurances plus performantes, ce qui permettrait d’apporte rune partie du fameux gain de compétitivité dont la france a tant besoin…

Tout ceci merite d’etre confirmé par des juriste, mais je pense qu’il pourrait y avoir là un formidable gouffre que vient d’ouvrir le gouvernement sous ses pieds grace à sa rigidité idéologique qui pourrait alors ne plus nous faire dépendre de l’assurance maladie, et redonner du pouvoir aux medecins pour negocier des accords avec les sociétés d’assurances si nécessaire….

Adieu secteur 1,2,et 3…

qd je vous disais que toute destruction porte en elle le germe d’une renaissance…
si cette these s’averait fondée, nous serons avisés de nous rapprocher du medef… »

Ceci est extrait d’une page Facebook,les médecins ne sont pas des pigeons ,quelques propositions de ces individus qui s’annoncent à plus de30000:
La consultation à plus de 80 euros..
La fin de la sécurité sociale..
Les dépassements d’honoraires à la tête (surtout au portefeuille) des clients
Etc..etc..
Il faut taper la ou cela fait mal :au portefeuille ,allez à l’hôpital public quitte à engorger les urgences ,ne vs faites plus soigner chez les médecins qui menacent de se déconventionner ou qui pratiquent le dépassement d’honoraires..boycott!

Comment resoudre le probleme du manque de logements sociaux?

Les résultats de l’étude par commune

La Fondation publie un classement des bons et des mauvais élèves, non en fonction de la proportion de logements sociaux à un moment donné (qui résulte aussi du passé de la commune), mais des efforts réalisés depuis 2002. Parmi celles qui en ont fait le moins, on trouve à la première place Saint Maur des Fossés (94) avec 158 logements financés , soit 5 % des objectifs fixés par la loi SRU en 5 ans… Neuilly-sur-Seine (92) en a réalisé 479, soit 10 % de ses obligations, et affiche 3,6 % de HLM. En revanche, Paris (75), Dijon (21) ou Montauban (82) sont distinguées pour avoir dépassé les objectifs de la loi.

Dans les communes de moindre importance, la Fondation souligne la situation scandaleuse de certaines communes qui refusent toute construction, comme Saint-Cyr-sur-mer (83), Le Castellet (83) ou Santony (94) et renvoient les plus démunis sur le parc des communes avoisinantes. Ce qui n’empêche pas des villes de taille moyenne comme Villeparisis (77) ou Annecy-le-Vieux (74), d’avoir réalisé de vrais progrès, avec deux, voire quatre fois plus de logements financés que les objectifs déterminés par la lOI

 http://www.inegalites.fr/spip.php?article848

Situation dramatique direz vous?

non un député UMP a la solution

Celle de Martial Saddier, député UMP de Haute-Savoie, attire particulièrement l’attention …

 

Ce dernier souhaite en effet que « les lits d’hôpitaux, de prison, de gendarmerie, de soins de suite et de réadaptation soient comptabilisés comme autant de logements locatifs sociaux« .

 

Ces lits rentreraient alors dans le quota de 25% de logements sociauxque la loi va imposer par commune (le seuil est actuellement à 20%).

 

Explication du député : « Ces lits doivent être comptabilisés au regard de leur utilité éminemment sociale et des coûts supportés par les collectivités qui comprennent ces structures sur leur territoire. »

http://lelab.europe1.fr/t/pour-un-depute-ump-les-places-de-prisons-et-d-hopitaux-sont-des-logements-sociaux-comme-les-autres-5005

Donc les SDF et autre mal logés doivent aller faire quelques braquages, et ils seront logés!

Bonne nouvelle le salaire du président ne va pas baisser!

La decision 2012_654 DC ,rendue le 9 Aout 2012 par le Conseil constitutionnel qui, par parenthèse, n’a fait l’objet d’aucune publicité dans les médias est cependant très intéressante:

Elle vise la première Loi de Finances rectificative du quinquennat, et cette Loi concerne entre autres, la diminution du traitement des ministres, du premier ministre et du Président de la Republique..

Eh bien cette diminution a été censurée!eh oui mr Hollande va continuer a etre payé comme son predecesseur,..

 

Bien entendu , Le PS ne s’en était jamais douté , ne le supposait même pas

Au fait pourquoi personne n’en parle?

Est ce a ranger dans le même placard que:le droit de vote des étrangers , l’interdiction pour les banques de séparer leurs activités spéculatives de celles de banque de dépôt..etc..??

L’enfumage Hollande

Je ne surprendrai personne en disant que la presidence de F.Hollande est une méga déception ceux qui , comme moi,n’ont pas voté pour Hollande mais contre Sarkozy attendaient quelques miettes ; eh ben non même pas;

quelques perles:

« J’interdirai aux banques Françaises d’exercer dans les paradis fiscaux »

« je supprimerai les stock options sauf por les entreprises naissantes j’encadrerai les bonus »

«  »je taxerai les benefices des banques en augmentant leur imposition de 15% »

« la séparation des activités des banques utiles a l’investissement et a l’emploi de leurs opérations spéculatives »

Je ne parle pas des 75% de taxation pour les plus riches, des expulsions de Roms a tire larigot …

Un catalogue d’enfumage ,de promesses non tenues qui pourraient trés mal se finir en tout cas servir a dégouter les électeurs d’un bulletin quelconque de la démocratie bourgeoise; en ce sens vive Hollande !si cela pouvait servir a ouvrir les yeux aux gogos qui ont cru que « le changement c’est maintenant »

Mme Pecresse explique qui est coupable de la dette en France .. devinez donc

Dans une interview du 30 Mars au « Monde » MMe Pecresse nous fait une révélation:

en résumé , on nous reproche d’avoir augmenté la dette de 500 milliards mais … c’était pour les pauvres;non , vous ne  revez pas  elle a osé..

« Par ailleurs, puisqu’on nous reproche toujours d’avoir accru la dette publique de 500 milliards d’euros, je voudrais apporter la précision suivante : depuis 2007, nous avons dépensé 560 milliards en dépenses sociales pour les plus fragiles. C’était parfaitement légitime en période de récession. L’Etat a joué son rôle protecteur pendant la crise. Avec le redémarrage, il faut mettre l’accent sur les investissements d’avenir et réduire les dépenses de fonctionnement. »

En fait ce chiffre comprend:

l’indemnisation du chômage

les Allocations familiales

Le RSA

les allocs vieillesse etc..

(source Marianne 2)

Bien sur les 50 milliards d’euros de la Loi TEPa, le bouclier fiscal,la baisse de la TVa restauration etc…c’etait rien,les coupables c’est ces salauds de pauvres

Apre avoir propose d’investir les sous du logement social dans des gilets pare balles, on croyait qu’on avait touché le fond .. eh ben non

VITE MELENCHON

 

 

requiem pour la démocratie

La France a peur?

La plupart des Tv avaient mis leurs cameras non stop sur cette petite rue de la cote pavée a Toulouse, et toute la France attendait l’assaut du RAID et donc évidemment la mort du « monstre »..

je ne cherche absolument pas ni a excuser ni a chercher des justifications a l’assassinat d’enfants et de militaires, seulement a dire ou cet incroyable tapage médiatique nous a amenés ;on lit sur les forums internet des discours franchement ahurissants : »il aurait fallu le fumer »; »le lance flammes »; »laissez le nous » etc.. etc..

Si on faisait un referendum sur la peine de mort, inutile de dire le résultat

Tout a été fait pour ça.. Merah a été dit « terroriste » « Al Qaeda » entrainé dans des camps en Afghanistan et au Pakistan

Or et oh surprise j’ai lu une dépêche de l’AFP indiquant que le « monstre » n’avait été vu dans aucun des

deux pays  cités ci dessus (francesoir.fr)

Les élections approchent,alors de ce qui n’est après tout qu’un fait divers , on fait un drame national

mais il y a danger les peurs reviennent comme un boomerang sur qui les a lancées ;

quelle société est on en train de nous préparer? quoiqu’ai fait Merah il avait droit a un jugement .. l’épithète « Monstre » outre qu’elle lui dénie le statut d’être humain n’en est pas un car, si on l’acceptet comment faut il appeler Hitler ? « MÉGA , SUPER monstre `

c’est tout le système qui est condamnable

depuis les médias assoiffées de sang jusqu’aux politiciens a la recherche de voix.

 


Reflexion sur les civilisations de Mr Gueant

« une civilisation qui ne respecte pas les personnes est une civilisation barbare »dixit Fernand Braudel (il parlait de la civilisation industrielle autrement dit du capitalisme)

Gueant « toutes les civilisations ne se valent pas »;il vise d’évidence l’Islam ;

si je comprends bien,le musulmans pratiquent tous la charia, battent leurs femmes et n’ont qu’une idée  tout faire sauter et donc n’ont rien apporté au monde

J’ai pourtant trouvé quelque chose ,Avicenne, un phare de la civilisation islamique:,de la civilisation tout court,je ne pense pas qu’il y ait plusieurs civilisations ; il n’y a que la civilisation humaine..Retour sur Avicenne:

Avicenne se démarque dans les domaines de l’ophtalmologie, de la gynéco-obstétrique et de la psychologie. Il s’attache beaucoup à la description des symptômes, décrivant toutes les maladies répertoriées à l’époque, y compris celles relevant de la psychiatrie.

  • Il est le premier à distinguer la pleurésie, la médiastinite et l’abcès sous-phrénique.
  • Il décrit les deux formes de paralysies faciales (centrale et périphérique)
  • Il donne la symptomatologie du diabète.
  • Il sait faire le diagnostic différentiel entre la sténose du pylore et l’ulcère de l’estomac.
  • Il décrit différentes variétés d’ictères.
  • Il donne une description de la cataracte, de la méningite, etc.
  • Il pressent le rôle des rats dans la propagation de la peste.
  • Il indique que certaines infections sont transmises par voie placentaire.
  • Il est le premier à préconiser des traitements par vessies de glaces et lavements rectaux.
  • Il découvre que le sang part du cœur pour aller aux poumons, puis en revenir, et expose avec précision le système de ventricules et de valves du cœur.
  • Il est le premier à décrire correctement l’anatomie de l’œil humain.
  • Il émet aussi l’hypothèse selon laquelle l’eau et l’atmosphère contiendraient de minuscules organismes vecteurs de certaines maladies infectieuses.

Mais avant tout, Avicenne s’intéresse aux moyens de conserver la santé. Il recommande la pratique régulière du sport ou l’hydrothérapie en médecine préventive et curative. Il insiste sur l’importance des relations humaines dans la conservation d’une bonne santé mentale et somatique.(source Wikipedia)

la seconde chose a relever est  pourquoi l’emploi du vocable »civilisation »quel en est l’intérêt?

Civilisation evoque l’idée de quelque chose de très ancien quasiment génétique et contre quoi on ne peut rien; bref il s’agit de designer a la vindicte toute une catégorie de gens irresponsables et donc inintegrables; la phrase de Gueant n’est pas innocente et n’est pas un dérapage

Danger, demain les Juifs?

 

 

 

 

12345...23

cceta |
Les Enragés d'Aurillac |
LES MESSAGERS DU RDR |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MP6 AMBERT
| LIVRY SUR SEINE
| Le blog des idées non-reçue...